Parler ensemble, agir ensemble

Notre pays est un pays d’immigration depuis bientôt un siècle. Aujourd’hui, 200 nationalités sont représentées en Suisse. Cette richesse culturelle et religieuse doit bénéficier à toute la société.

Foto Christophe Chammartin

La Suisse est un pays de contrastes. Les personnes qui habitent ici n’ont pas la même origine, pas le même âge, pas la même profession, pas les mêmes intérêts, pas les mêmes croyances, pas les mêmes moyens financiers non plus ou pas la même situation familiale. Mais ces différences sont autant de chances, car qui dit diversité humaine dit foisonnement d’idées, ce dont ne saurait se passer l’innovation dans les domaines de l’économie, l’éducation ou la culture, pour n’en citer que quelques-uns.

Renforcer la cohésion

Cette diversité culturelle est aussi un défi : elle nous impose de renforcer sans relâche la cohésion sociale, qui implique le respect, la reconnaissance et la tolérance mutuels. Par le Dialogue « Au quotidien », la Conférence tripartite sur les agglomérations (CTA) compte apporter sa pierre à l’édifice.

Projets multiples

De nombreux projets ont été lancés et mis en œuvre ces dernières années en Suisse afin de favoriser la cohésion sociale. En général, ils trouvent peu d’écho dans le grand public. Ils sont rarement mentionnés dans les médias et les politiciens les jugent souvent inutiles.

C’est ici que commence le Dialogue « Au quotidien » : insister sur l’importance de ces projets, leur donner davantage de visibilité et faire en sorte que l’opinion publique apprécie mieux ce travail fourni souvent à titre bénévole.

Sensibilisation et soutien sur place

La cohésion sociale se nourrit de contacts humains et de rencontres. Le voisinage comme la vie de quartier ont leur rôle à jouer. D’ici à 2017, la CTA s’interrogera donc sur la façon la plus adéquate de sensibiliser les communes à l’importance de la cohésion sociale et de les soutenir pour concevoir des mesures efficaces dans ce sens.

Dialogue sur l’intégration 2012-2017 : Recommandations de la Conférence Tripartite

Réunis au sein de la Conférence tripartite (CT), la Confédération, les cantons, les villes et les communes ont adopté des recommandations sur l’intégration des étrangers.

Ces recommandations reposent sur les conclusions du Dialogue sur l’intégration, lancé par la CT en 2012, et sur les débats organisés lors de la 3e Conférence nationale sur l’intégration, le 19 juin 2017.

Les recommandations s’adressent aux autorités compétentes de la Confédération, des cantons, des villes et des communes, aux milieux de l’économie et des domaines de la santé et de la petite enfance ainsi que de la société civile. La CT entend ainsi renforcer la collaboration entre le secteur public et le secteur privé.

Communiqué de presse (pdf, 91 KB) du 6 novembre 2017.

Les observations, conclusions et recommandations du Dialogue sur l’intégration 2012-2017 de la CT peuvent être téléchargés ici (pdf, 474 KB)

 

Travailler ensemble à une intégration réussie

Lors de la troisième Conférence nationale sur l’intégration du 19 juin 2017, plus de 250 acteurs issus des milieux de la politique, de l’économie et de la société civile ont débattu de la manière de mieux intégrer les étrangers en Suisse.

L’accent a été mis sur la collaboration que la Confédération, les cantons, les villes et les communes avec les acteurs non institutionnels dans les trois domaines « travail », « petite enfance » et « vivre-ensemble ». Conclusion principale de la conférence : il est nécessaire de renforcer la collaboration entre les différents acteurs là où les individus vivent et travaillent.

Communiqué (pdf, 87 KB)

Lancement du dialogue « Au quotidien »

La conférence tripartite sur les agglomérations (CTA) a lancé le dialogue sur l’intégration « Au quotidien » lors d’une conférence de presse le 8 septembre 2016.

Le but de cette initiative est de déclencher un grand nombre de dialogues à petite échelle au sein de la population.

Le président de la CTA, Guy Morin, Conseiller d’Etat du canton de Bâle-Ville, ainsi que la Conseillère fédérale Mme Sommaruga ont souligné l’importance de l’intégration sociale pour renforcer la cohésion et le vivre-ensemble. Par ailleurs, des bénévoles ont illustré à travers des projets concrets la diversité des possibilités de rencontre et de collaboration entre les populations autochtones et migrantes.

Les documents de la conférence de presse peuvent être téléchargés ici:

Communiqué de presse (pdf, 81 KB)

Discours (pdf, 961 KB)

Informations sur le programme "contakt-citoyenneté" (pdf, 589 KB)

Liste des projets primés "contakt-citoyenneté" 2016/17 (pdf, 2 MB)

Informations sur le projet "Dialogue en route" (pdf, 486 KB)