Partenaires sociaux dans la branche du nettoyage

Les partenaires sociaux de la branche du nettoyage de Suisse allemande participent par un projet pilote pour les réfugiés au dialogue d'intégration TAK "Au travail : Donner sa chance - saisir sa chance". Une formation de trois mois doit permettre aux participants d'entrer sur le marché du travail.

Cours pilote de 2016

Allpura
St. Laurentiusstrasse 5
4613 Rickenbach

Le projet pilote a démarré en septembre 2016. 17 réfugiés reconnus et admis provisoirement effectuent un stage de trois mois dans une entreprise de nettoyage. Parallèlement, ils suivent deux fois deux cours d'allemand par semaine et une formation de base technique. Un second cours a été mené en 2017. 

Partenaires sociaux et cantons travaillent ensemble

Le projet de la commission paritaire de Suisse allemande de la branche du nettoyage est une contribution à l'intégration des réfugiés reconnus et admis provisoirement dans le marché du travail. Les acteurs-responsables sont Allpura, l'association suisse des entreprises de nettoyage ainsi que les syndicats Unia et Syna. Le coût des cours est entièrement pris en charge par des fonds paritaires. Les stagiaires accueillis perçoivent une rémunération de près de 800 CHF. Les cantons sont responsables de la présélection des participants et aident les entreprises pour les demandes d'autorisations de travail qui sont gratuites dans le cadre du projet pour les employeurs.

Langue, théorie et pratique

Le projet pilote a démarré début septembre dans les cantons Aargau, Bâle-ville, Berne, Soleure et Zurich. Les cours de langue et de technique de travail se déroulent dans les centres de formation de la branche du nettoyage à Rickenbach SO et Dietikon ZH. La formation basique professionnelle est prise en charge par les spécialistes de la branche. L'institut ECAP est responsable des cours de langue, il s'agit d'un institut de formation syndicalisé et spécialisé depuis plus de 40 ans dans les cours de langue pour les migrants peu habitués à apprendre.

La branche du nettoyage est expérimentée dans l'intégration

La branche du nettoyage est expérimentée dans l'intégration des travailleurs étrangers ; 95 pour cent des 80‘000 salariés env. sont issus de l'immigration. La branche offre des prestations significatives depuis longtemps dans l'enseignement et la formation professionnelle technique et linguistique qui sont au cœur de l'intégration, comme l'explique Karin Funk Directrice d'Allpura.

"Le travail est une étape importante dans l'intégration"

Depuis des années, des réfugiés reconnus et admis provisoirement trouvent un poste dans le nettoyage. Toutefois, un projet pilote pour l'intégration de ce groupe dans le marché du travail est le bienvenu, déclare Funk.  "La structure décharge les entreprises. Les instances des cantons prennent en charge la présélection des participants et aident les entreprises pour les demandes d'autorisations de travail". Elle considère que les participants réussissent leur entrée dans le secteur du nettoyage après leur stage. "Le travail est une étape importante dans l'intégration. Les réfugiés nouent ainsi des contacts avec d'autres personnes, ont un aperçu du quotidien suisse et peuvent se construire pas à pas une nouvelle existence."

Avons-nous éveillé votre intérêt? Alors contactez les responsables de projets!

Champs obligatoires