Victorinox - La politique du personnel sociale est une formule gagnante

Depuis 1884, la famille Elsener produit, entre autres, le fameux couteau suisse. Et depuis le début, l’entreprise promeut l’équité sur le lieu de travail. Elle montre qu’une politique sociale peut aller de pair avec la réussite économique.

Victorinox AG, Schmiedgasse 57, 6438 Ibach, SZ, 041 818 12 11

« Victorinox AG est une entreprise familiale. Même si elle compte aujourd’hui plus de 1000 collaborateurs, nous tenons à ce que chacun se sente membre de cette grande famille », explique Robert Heinzer, chef du personnel. C’est dans cette ligne que s’inscrit la politique du personnel. Non seulement elle est axée sur l’intégration et l’égalité, mais veille aussi à donner sa chance à chacun sur le marché du travail.

Adapter les places de travail

Dans cette optique, les responsables du personnel attribuent sans autres des places de stages à des jeunes souffrant d’un handicap, intègrent des personnes issues d’autres cultures et aménagent le lieu de travail pour qu’il réponde aux besoins spécifiques des employés : « Si nous devons rendre le bâtiment accessible aux personnes à mobilité réduite, mettre en place une signalisation pour les aveugles et les malvoyants et adapter les machines aux gauchers, nous n’hésitons pas à le faire ».

Succès au rendez-vous

Afin de renforcer les capacités de communication de ses collaborateurs, Victorinox propose gratuitement des cours de langue en allemand, en anglais, en espagnol et en français durant les heures de travail. Il y a actuellement douze cours ; une centaine d’employés les suivent avec assiduité. Ces cours sont continuellement adaptés à la demande.

Le succès se fait sentir. « Il y a une dizaine d’année, tous nos collaborateurs non-germanophones se sont inscrits aux cours d’allemand. Aujourd’hui, nous ne proposons plus qu’un seul cours en allemand : la plupart des employés issus de la migration n’ont plus besoin d’un tel cours », explique le chef du personnel avec satisfaction.

Loyauté des employés en récompense d’une politique sociale active

Victorinox attache une grande importance à appliquer une politique sociale active. Ainsi, l’entreprise double les prestations sociales (allocations familiales et allocations pour enfants) de ses collaborateurs et leur propose, à prix préférentiel, des logements dont elle est propriétaire, situés à quelques pas du lieu de travail. Elle forme plus de 50 apprentis et finance presque toutes les formations continues effectuées en externe à 100 %, si les connaissances acquises profitent directement au travail au sein de l’entreprise. Enfin, l’engagement social de Victorinox se distingue aussi par le congé paternité paritaire.

Robert Heinzer est convaincu qu’une politique entrepreneuriale équitable peut mener à la réussite économique et au progrès. Le chef du personnel le voit surtout dans la loyauté témoignée par les employés : en moyenne, ils restent 21,5 ans dans l’entreprise. « De cette manière, nous conservons notre savoir-faire et pouvons bénéficier de bonnes relations, durables, sur le lieu de travail, ainsi qu’entre les sites de Victorinox, ce qui facilite la collaboration et renforce le sentiment d’appartenance à cette grande famille. »

Avons-nous éveillé votre intérêt? Alors contactez les responsables de projets!

Champs obligatoires