Entrer dans la vie en bonne santé

Chaque année, plus de 80'000 enfants voient le jour en Suisse. Un enfant sur quatre a des parents étrangers. L’origine des parents joue un rôle important puisqu’elle détermine de manière significative l’état de santé du nouveau-né.

©Camarada

Nul ne saurait contester que la petite enfance revêt une importance particulière. Un enfant apprend énormément au cours de ses premières années d’existence. Ainsi, un enfant qui se voit entraver dans son développement durant cette phase capitale, que ce soit en raison de problèmes de santé ou du fait que sa famille n’est pas à même de lui offrir un environnement propice, est susceptible d’en subir les conséquences toute sa vie. Dans ce sens, la société a tout intérêt à ce que l’entrée dans la vie des enfants soit la plus réussie possible.

Dialogue sur l’intégration dès la naissance

C’est ici qu’intervient le dialogue sur l’intégration « Dès la naissance - entrer dans la vie en bonne santé ». Ce dialogue recherche des mesures concrètes destinées à améliorer les conditions-cadre du développement physique, psychique et social de tous enfants dès leurs premiers jours de vie, quelle que soit leur origine.

13 recommandations

Initiatrice et promotrice du dialogue sur l’intégration « Dès la naissance - entrer dans la vie en pleine santé », la CTA a émis le 27 juin 2014 des recommandations (pdf, 292 KB) concrètes à l’attention des acteurs étatiques. Elle a convenu d’une démarche coordonnée pour mettre en œuvre ces recommandations et les soutenir. La CTA a pris acte aussi des recommandations adressées aux acteurs non étatiques. Pour leur part, ceux-ci envisagent de participer à la concrétisation des recommandations dans la mesure de leurs possibilités.

Communiqué de presse du 27 juin 2014 (pdf, 550 KB)

Dialogue lancé le 22 novembre 2013

S’agissant des politiques de la santé et de l’intégration, la Confédération, les cantons et les communes agissent de concert pour offrir aux nouveau-nés les meilleures chances possibles de bien démarrer dans la vie. Ces mesures sont soutenues par les associations professionnelles de tous les spécialistes, qui assistent les jeunes familles durant la période de la grossesse, pendant et après l’accouchement, au cours des premières années de vie de l’enfant. Lors de la manifestation de lancement du 22 novembre 2013, les partenaires au dialogue ont abordé le sujet, convenu d’ objectifs communs (pdf, 195 KB) et défini d’éventuels champs d’action. Nombreux sont déjà les projets qui ouvrent de nouvelles perspectives, fournissent des pistes de réflexion et proposent des idées innovantes.

Communiqué de presse du 27 novembre 2013 (pdf, 416 KB)