FamilyStart – des sages-femmes viennent en aide aux jeunes parents

Aujourd’hui, en Suisse, les mères sont invitées à quitter la maternité de plus en plus tôt après l’accouchement, dans certains cas au bout de trois jours seulement. Il est donc d’autant plus important d’assurer le suivi des parents et de leur enfant. Un réseau de 35 sages-femmes de la région de Bâle a mis en place une offre à bas seuil d’accès pour combler cette lacune dans la prise en charge. Dans la région de Zurich, la même offre sera disponible dans le courant de 2014.

©iStockphoto.com/by Getty Images

FamilyStart Bâle-Campagne et Bâle-Ville
FamilyStart Zurich

Aujourd’hui, en Suisse, les mères sont invitées à quitter la maternité de plus en plus tôt après l’accouchement, dans certains cas au bout de trois jours seulement. Il est donc d’autant plus important d’assurer le suivi des parents et de leur enfant. Un réseau de 35 sages-femmes de la région de Bâle a mis en place une offre à bas seuil d’accès pour combler cette lacune dans la prise en charge. Dans la région de Zurich, la même offre sera disponible dans le courant de 2014.

Contribuer à garantir un départ dans la vie en bonne santé

Les sages-femmes assurent l’encadrement des parents au cours de la période consécutive à la naissance de leur enfant. Dans le cadre d’une assistance téléphonique ou de visites à domicile, elles répondent à leurs questions concernant la santé du nouveau-né et les soins à lui apporter. Pour les familles de migrants, il est possible de faire intervenir des sages-femmes maîtrisant diverses langues ou d’avoir recours au service national d’interprétariat téléphonique.

Des conseils dispensés aux parents au téléphone et à domicile

Chaque mois, le service d’assistance téléphonique FamilyStart de la région de Bâle met en relation près de 80 mères avec des sages-femmes dans de brefs délais. En outre, il répond aux questions des mères et des pères qui le contactent pour obtenir des conseils: que faut-il faire en cas d’engorgement des seins, de mastite ou d’hémorroïdes saignantes, ou encore comment soigner les ophtalmies ou les rhumes chez les nouveau-nés? Ce projet pilote a démarré en novembre 2012 dans les deux cantons de Bâle.

Une étroite collaboration avec les maternités

Depuis le départ, FamilyStart travaille en étroite collaboration avec la maternité de l’hôpital universitaire de Bâle et avec l’hôpital Bethesda ainsi qu’avec le service national d’interprétation téléphonique. Les deux maternités bâloises ont conclu une convention de prestations avec le réseau de sages-femmes. Elles lui versent un montant de 50 francs lors de chaque sortie d’une cliente après accouchement, ce qui permet à celle-ci d’appeler le service d’assistance téléphonique au tarif local. En plus, les jeunes mamans ont droit à la visite d'une sage-femme le premier jour de leur retour à la maison. Les visites à domicile des sages-femmes sont prises en charge par l’assurance de base pendant les dix jours qui suivent la naissance. Pour des visites supplémentaires, une ordonnance médicale est nécessaire.

Un accompagnement scientifique

Ce projet pilote a vu le jour à l’initiative d’Elisabeth Kurth, membre de l’Institut des sages-femmes du Département santé de l’Université des Sciences Appliquées de Zurich (ZHAW), situé à Winterthour. Le réseau bénéficie de l’accompagnement scientifique de l’Institut des sages-femmes de la ZHAW, de l’Institut Tropical et de Santé Publique Suisse et de la Haute école spécialisée bernoise. Au départ, c’est l’association genevoise «Arcade Sages-Femmes» qui a servi de modèle à FamilyStart.

Avons-nous éveillé votre intérêt? Alors contactez les responsables de projets!

Champs obligatoires