Miges Balù – pour une meilleure santé des jeunes enfants issus de la migration

Le projet suprarégional Miges Balù a pour but d’aider les conseillères parentales à sensibiliser les parents issus de la migration à la nécessité de veiller à ce que leurs enfants aient une alimentation équilibrée ainsi qu’une activité physique suffisante.

Gesundheitsförderung Schweiz, Dufourstrasse 30, Postfach 311, 3000 Bern 6

Le centre de consultation parentale est un lieu où tous les parents de nourrissons et d’enfants en bas âge peuvent obtenir des conseils dans des domaines tels que l’allaitement, la nutrition, les soins, le développement, l’éducation et les aspects psychosociaux liés à la parentalité. Malheureusement, de nombreux parents issus de la migration ne connaissent pas ce service gratuit. Ou alors, ce sont parfois des obstacles linguistiques ou culturels qui les empêchent d’y faire appel.

Des conseils sur la nutrition et la motricité dans la langue maternelle

L'OKV (Association de Suisse orientale pour l’enfant) a lancé le projet Miges Balù dans le but d’aider les centres de consultation de la région de Saint-Gall et de Rorschach à atteindre les familles issues de la migration, ainsi que leurs nourrissons et jeunes enfants. Ces familles devraient pouvoir profiter des services de conseil autant que les familles suisses.

Différentes mesures ont été mises en place pour aider les conseillères parentales. D'un côté, leurs compétences interculturelles sont renforcées. De l'autre, des médiateurs et médiatrices communautaires sont présents lors des tables rondes et des consultations individuelles de parents allophones. Des brochures d’information et des fiches techniques sont mises à disposition dans diverses langues, auxquelles viennent s’ajouter des supports visuels. Divers canaux sont utilisés pour aller au devant des parents d’enfants en bas âge ou pour les sensibiliser à l’intérêt de cette offre.

Une initiative issue d’une vaste collaboration

Le projet Miges Balù a été mis en œuvre en 2004 par l’OVK et le canton de Saint-Gall. Il a bénéficié du soutien de Suisse Balance, l’ancien organisme national de promotion de projets dans les domaines de l’alimentation et de l’activité physique, ainsi que de celui de l’Office fédéral de la santé publique et de la fondation «Promotion Santé Suisse». Un transfert des enseignements acquis dans le cadre du projet est assuré par l’intermédiaire de Caritas et des programmes d’action cantonaux «Poids corporel sain» afin qu’ils puissent être mis à profit dans d’autres régions de Suisse.

Un projet à caractère exemplaire

L’approche suivie dans le cadre du projet Miges Balù est également appliquée dans les cantons de Thurgovie, des Grisons, d’Appenzell Rhodes-Extérieures et de Lucerne, qui l’ont adaptée à leurs propres besoins. Il vaut la peine de contacter les programmes d’action cantonaux ou les centres régionaux de Caritas dans les cantons cités pour obtenir davantage d’informations.

Avons-nous éveillé votre intérêt? Alors contactez les responsables de projets!

Champs obligatoires